Message de Roch Hachana

Les Grandes Fêtes représentent un moment fondamental de notre calendrier. C’est le moment où nous analysons les évènements de l’année écoulée et envisageons comment aborder le futur de manière constructive.

 

Au cours des derniers mois, les débats concernant l’abattage selon le rite n’ont pas manqué d’interpeller notre communauté. Ce qui s’y est passé est loin d’être anodin. C’est pour cela qu’il est de notre devoir de continuer sans découragement aucun notre route tout en restant une communauté exemplaire et ouverte mais toujours fidèle à ses traditions ancestrales. 

 

La problématique au sujet de la Che’hita nous a fait comprendre que la communauté juive n’était pas perçue en 2017 comme nous aurions pu l’espérer.

 

Il est dès lors impératif de mieux la faire découvrir dans toute sa diversité, dans ses apports, dans ses richesses spirituelles, dans sa culture, dans ses traditions, dans son éthique.         

 

C’est grâce aux valeurs universelles de notre morale, et en particulier grâce à notre attachement aux valeurs éclairées de la démocratie, que nous parviendrons à mieux faire reconnaître notre contribution à la société belge toute entière.

 

Nous devons cependant faire preuve de lucidité et prendre conscience que rien n’est jamais définitivement acquis et que nous nous devons de rester vigilants.

 

Ceci étant, je vous souhaite à tous, une bonne et heureuse année au sein d’une communauté juive encore plus dynamique qui forte de son unité ira toujours de l’avant.

 

Chana Tova.

                                                        

 

 Philippe MARKIEWICZ

Président du Consistoire Central Israélite de Belgique

Président de la Communauté Israélite de Bruxelles